L’entretien à distance : les astuces pour réussir votre visioconférence

En cette période de confinement, il est difficile de communiquer et de rester en contact avec l’ensemble de l’équipe. Pour enrayer la progression de la pandémie de Coronavirus Covid-19 et assurer la sécurité de tous, les solutions de visioconférence sont l’incontournable du moment pour maintenir cohésion et contact entre tous les membres tout en limitant les contacts physiques.

Actuellement, en plein recrutement de nos futurs Responsables Technique et Communication, nous avons dû, avec la fermeture de l’école, trouver des solutions adéquates afin de poursuivre, tant bien que mal, les différentes étapes de recrutements. Les candidats, avant le confinement, avaient pu nous transmettre dossiers et exercices pratiques en rapport avec leur poste. Cependant, après l’allocution du Président de la République le jeudi 12 mars et les diverses annonces du gouvernement qui ont suivi, il nous est devenu impossible de réaliser comme à son habitude la dernière étape du recrutement : l’entretien individuel. Comment maintenir cette étape essentielle ?

Ne remplaçant pas l’entretien physique, l’entretien à distance est néanmoins une solution alternative qui se répand de plus en plus dans les entreprises. Cette nouvelle technique pour évaluer le candidat permet de conserver, grâce à la webcam, le cadre de l’entretien et permet ainsi au recruteur d’évaluer en temps réel le candidat. Et ce n’est pas parce que ce dernier est à domicile que l’exercice est plus facile ! Voici donc quelques règles pour assurer son entretien en visioconférence.


1- La préparation en amont

Bien qu’il soit à distance, l’entretien doit toujours être préparé. Avoir son pitch et ses objectifs en tête est une règle essentielle avant de commencer. Réfléchir aux questions du recruteur, être prêt à faire face à toutes les interrogations car ce dernier voudra, au cours de l’entretien, mieux nous connaître. Un candidat mal préparé est de tout de suite perçu par celui qui l’interroge. Il est donc nécessaire de se renseigner à l’avance sur le poste et les informations clés de l’entreprise avant de passer devant la caméra.

2- Une attitude professionnelle avant tout !

Même si vous jouez à domicile, cela ne vous empêche pas de bien vous tenir ! Cela commence, tout d’abord, par une tenue vestimentaire adaptée. Le recruteur a l’œil et prendra en compte vos efforts. Il rencontre en général un florilège de postulants et vous êtes assuré de faire la différence si vous respectez le code vestimentaire. Toutefois, la tenue seule ne vous sauvera pas de tout ; un vocabulaire et un langage adapté sont essentiels. Tic de langage sont donc à éviter, vous êtes face à un recruteur qui pourrait devenir votre employeur ! Enfin, méfiez-vous du retour caméra, ayant la possibilité de se voir, n’oubliez pas pour autant de regarder dans les yeux votre intervenant.

3- Un espace rangé signe d’un esprit organisé

Face à la caméra, vous n’apparaissez pas seul, l’environnement dans lequel vous vous trouvez est également visualisé par l’interlocuteur. Des logiciels de visioconférence comme Microsoft Teams ou encore Skype vous permettent de cacher l’arrière-plan grâce à un aspect flouté. Cependant, vous ne pourrez pas toujours tromper le recruteur alors n’oubliez pas de ranger l’espace derrière vous. Choisissez donc un lieu propice à l’entretien vidéo. Dans une pièce lumineuse, mais pas dos à la fenêtre pour éviter les effets de contre-jour. Installez-vous dans un coin calme de votre domicile où concentration et silence régneront en maître. Sentez-vous à l’aise et n’oubliez pas de sourire, car vous êtes heureux de passer cet entretien !

4- Vu et entendu

Captez l’attention de votre interlocuteur, mais pour cela vous devez être vu et entendu convenablement. Un test de votre caméra et de votre micro doit être fait au préalable pour vérifier votre matériel. Ainsi le Jour J, vous serez fin prêt à passer un entretien dans de bonnes conditions et ne pas agacer votre recruteur pour un quelconque problème technique. Méfiez-vous aussi de votre connexion internet, ayez un plan B (partage de connexion avec votre téléphone par exemple).  Enfin, soyez ponctuel, réservez-vous un quart d’heure de temps calme avant de commencer l’entretien.

“L’heure, c’est l’heure ; avant l’heure, c’est pas l’heure ; après l’heure, c’est plus l’heure.”

Et du côté du recruteur ?

Comme pour le candidat, les points précédents sont aussi valables pour les recruteurs. Dans le cadre du recrutement des nouveaux Responsables Communication et Technique, nous avons choisi par exemple d’utiliser l’appel vidéo Hangouts. Réalisant des entretiens avec 4 recruteurs – 2 Administrateurs et 2 Chefs de Projet – il est difficile de ne pas se couper la parole. Nous avons donc mis en place un processus généralisé. Grâce à ce dernier, les entretiens sont structurés selon une méthodologie rigoureuse commune à tous les recruteurs. Par exemple, à chacun des rendez-vous on désigne un leader qui aura pour rôle de mener l’entretien et de partager la parole entre les différents intervenants.  

Subséquemment, les entretiens à distance deviennent de plus en plus courants dans le monde de l’entreprise. Permettant souvent un gain de temps pour le recruteur, si l’exercice virtuel peut sembler moins intimidant qu’un entretien en physique, il comporte son lot de défis spécifiques, et mérite d’être aussi bien préparé. Abordez donc l’exercice comme-ci celui-ci se déroulerait en présentiel et restez concentré et zen !

Vous aimez cet article?

Partager sur facebook
Partagez sur Facebook
Partager sur twitter
Partagez sur Twitter
Partager sur linkedin
Partagez sur LinkedIn
Pauline Millot

Pauline Millot

Community Manager

Acteurs essentiels de Junior ISEP, les alumni et partenaires accompagnent sur le plan économique, institutionnel, technique et fonctionnel.

Junior ISEP fait régulièrement appel à son réseau d’alumni notamment via le Conseil d’Orientation Stratégique et le projet ALUMNx qui favorise le partage de connaissance avec le mandat actuel. Si vous êtes alumni n’hésitez pas à rejoindre le groupe Facebook dédié :

Nos 11 partenaires sont :

  • – Des entreprises (BNP PARIBAS, EY, Engie …) ;
  • – Des institutions (ISEP, CNJE …) ;
  • – D’autres Junior-Entreprises (Psy Insight) ;
  • Ils sont engagés soit directement auprès de Junior ISEP soit au sein du mouvement dirigé par la CNJE (Confédération Nationale des Junior-Entreprises de France).